Bourses de recherche Killam

Bourses de recherche Killam

Du temps de dégagement pour poursuivre des travaux de recherche innovants

Le Conseil des arts du Canada remet des bourses de recherche à des chercheurs éminents (habituellement des professeurs enseignant à plein temps dans des universités canadiennes ou des instituts de recherche canadiens) afin qu'ils puissent se consacrer à leurs projets de recherche innovants en sciences humaines, en sciences sociales, en sciences naturelles, en sciences de la santé, en génie et en études interdisciplinaires. Les bourses sont attribuées aux chercheurs eux-mêmes, mais c'est l'université canadienne ou l'institut de recherche canadien où ils travaillent qui reçoit et gère les fonds.

La bourse de recherche permet de se libérer de ses tâches pendant deux ans

70 000 $ par an

Boursiers 2019

Matt Dobbs

Matt Dobbs

Sciences naturelles

Université McGill

« Comme chef d’équipe, je trouve habituellement improductif de donner des directives aux gens sur les prochaines étapes et sur leurs rôles. Par contre, il est important de mettre leurs forces en lumière, de leur permettre d’essayer de jouer les rôles qui les intéressent, et de les laisser réussir et échouer dans ces rôles. »

Dennis Hall

Dennis Hall

Sciences naturelles

Université de l’Alberta

« Je suis fier d’avoir choisi une expérience postdoctorale qui présente des défis et se situe dans un champ de recherche différent de celui de mon doctorat. Cela m’a permis de penser différemment et d’acquérir la confiance pour prendre des risques dans ma carrière indépendante. »

Catherine Sulem

Catherine Sulem

Sciences naturelles

Université de Toronto

« J’ai appris que la patience et l’humilité sont parmi les éléments les plus importants du processus de découverte, tout comme la capacité à apprécier les différents points de vue et à les réunir. »

Marten Van Kerwijk

Marten van Kerkwijk

Sciences naturelles

Université de Toronto

« La meilleure façon – et la façon la plus plaisante – de résoudre un problème, c’est d’y mettre de la collaboration. »

Xiao Wu

Xiao Yu (Shirley) Wu

Sciences de la santé

Université de Toronto

« N’ayez pas peur d’explorer de nouvelles directions de recherche et de commencer de nouveaux projets avec d’autres disciplines à l’extérieur de votre zone de confort. »

Andrei Yudin

Andrei Yudin

Sciences naturelles 

Université de Toronto

« Lorsque je discute avec un candidat à des études supérieures, j’aime parler de mes idées les plus excentriques. C’est un risque, mais cela aide à attirer les personnes qui ont les dispositions nécessaires pour travailler dans mon laboratoire. »

« La bourse de recherche Killam m’a permis de me concentrer sur un type de recherche qui nécessitait un profond engagement et un grand dévouement, ce qui aurait été impossible avec le mode multitâche de la vie universitaire normale. Je suis reconnaissante au Conseil des arts d'avoir soutenu, par mon intermédiaire, une recherche avec des partenaires de langue autochtone. »

Marie-Odile Junker
(bourse de recherche Killam 2010)

Marie-Odile Junker