Historique du programme

Le programme Killam a été financé grâce à un généreux don fait par Mme Dorothy J. Killam pour honorer la mémoire et les réalisations exceptionnelles de son mari, Izaak Walton Killam.

Les prix et les bourses du programme Killam font partie d’un ensemble plus vaste des Fiducies Killam, qui contribuent au financement de bourses d’études et de recherche de quatre universités canadiennes, d’un institut clinique de recherche neurologique et du Conseil des arts. La valeur totale des Fiducies Killam est évaluée à 425 millions. La part du Conseil des arts atteint 55 millions de dollars.

Quote

« Mon but en créant les Fiducies Killam est d’aider à l’édification de l’avenir du Canada en encourageant les études supérieures. J’espère ainsi, dans une certaine mesure, accroître les réalisations scientifiques et universitaires des Canadiens, élargir le champ d’action des universités canadiennes, et permettre aux Canadiens et aux peuples d’autres pays de mieux se comprendre. »

Extrait du testament de Dorothy Johnston Killam – décédée le 27 juillet 1965

Chronologie

Le programme Killam a été mis sur pied en 1967 avec la création des bourses de recherche Killam. Les prix Killam ont été inaugurés en 1981.

1967 !

Les bourses de recherche Killam sont créées

Avec la création de ces bourses de recherche, les chercheurs-boursiers se voient accorder deux années pour mener leurs travaux novateurs. Depuis, la plupart des chercheurs-boursiers interrogés mentionnent ces bourses comme étant un élément crucial de leur carrière.

1967
Cranford Pratt

Le 1er lauréat de ces bourses de recherche influe sur la politique étrangère

Cranford Pratt : Sciences sociales

Son travail dans le domaine de la politique sociale a influé sur la politique étrangère du Canada à l'égard de l'Afrique et d'autres pays du monde en développement.

1968
Colette Carisse

La 1re lauréate de ces bourses de recherche influe sur la politique de bilinguisme

Colette Carisse : Sciences sociales

Ses recherches sur la famille et les femmes ont été consultées par la Commission royale d'enquête sur la situation de la femme ainsi que par la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme.

Photo : Les Presses de l’Université de Montréal / Sociologie et sociétés, vol. 40, no 1, 2008

1972
David Suzuki

David Suzuki remporte une bourse de recherche Killam

David Suzuki : Sciences naturelles

M. Suzuki a étudié les communications et la génétique. Il vulgarise des renseignements complexes de sorte qu'ils soient à la portée des téléspectateurs. Il est aujourd'hui l'un des scientifiques et activistes les plus célèbres du Canada.

Photo : Fondation David Suzuki

1977
Livre

Une auteure controversée de biographies d'icônes culturelles

Phyllis Grosskurth : Sciences humaines

Première femme à avoir enseigné l'anglais à l'Université de Toronto, elle a étudié les histoires personnelles de Melanie Klein, de Lord Byron et de John Addington Symonds. Elle est lauréate d’un Prix littéraire du Gouverneur général (1964).

1979
1981 !

Les prix Killam sont créés

La création de ces prix permet de souligner les découvertes de chercheurs de pointe qui contribuent à l'amélioration de notre santé, à la préservation de notre environnement, à l'exploration de notre culture, à l'ouverture de nouveaux horizons et à bien d'autres progrès.

1981
ADN

Un généticien est reconnu pour son travail de recherche contre le cancer

Louis Siminovitch : Sciences de la santé

Son travail a donné lieu à des découvertes majeures sur le rôle de la génétique dans la dystrophie musculaire et la fibrose kystique, sur la génétique des virus et sur le cancer.

1981
Bletchley Park

Un cryptologue ayant déchiffré un code militaire se voit décerner un prix

William Tutte : Sciences naturelles

Il a déchiffré un code allemand à Bletchley Park (lieu rendu célèbre par le film Le jeu de l'imitation) et est mondialement reconnu pour son travail sur la théorie des matroïdes.

1982
Charles Taylor

Charles Taylor

Un « penseur du multiculturalisme canadien » remporte une bourse de recherche

Charles Taylor : Sciences humaines

Connu comme l'un des plus grands théoriciens du monde, il a participé à la fondation du Nouveau Parti démocratique. Dans le cadre de son travail, il a soutenu le multiculturalisme et a combattu la xénophobie.

1982
Brenda Milner

La 1re lauréate d'un prix Killam est une pionnière de la recherche sur le cerveau

Brenda Milner : Sciences de la santé

Elle est l'une des neuroscientifiques de premier plan de notre époque et elle a contribué à la découverte de la façon dont le cerveau traite l'apprentissage cognitif, le langage, les sensations et les émotions.

Photo : Owen Egan

1983
Fraser Mustard

Le lauréat d'un prix découvre le rôle de l'aspirine dans la prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux (AVC)

James Fraser Mustard : Sciences de la santé

Il a découvert le rôle de l'acide acétylsalicylique dans la prévention des crises cardiaques/des AVC, ainsi que le rôle des plaquettes dans la coagulation du sang.

Photo : Archives de Hamilton Health Sciences and the Faculty of Health Sciences, Université McMaster

1987
John C.  Polanyi

Avant de remporter un prix Killam, il avait reçu un prix Nobel

John C. Polanyi : Sciences naturelles

Ce lauréat d'un prix Nobel a fondé le domaine de la dynamique des réactions, et a créé les sources de radiations infrarouges les plus puissantes jamais développées.

Photo : Steven Frost

1988
Gratte-ciel

Les études d'un ingénieur permettent de rendre les gratte-ciel plus sûrs

Allan G. Davenport : Génie

Ses recherches sur l'effet de tunnel, la charge sismique, les charges environnementales et la dynamique structurale ont permis de rendre plus sûrs des gratte-ciel comme la Tour CN et le Centre World Exchange.

1993
Martha Salcudean

Une ingénieure de premier plan est reconnue

Martha Salcudean : Génie

Réputée pour ses travaux portant sur la dynamique des fluides et le transfert de chaleur, elle a été la première femme à diriger le département de génie de l'Université de la Colombie-Britannique.

1998
Polluants

Un prix récompense le scientifique qui a découvert les effets de la pluie acide

David Schindler : Sciences naturelles

Il a identifié des polluants qui détruisaient les lacs et tuaient les poissons dans les années 1960 et, à présent, il prône la mise en place de règlements et d'une politique environnementale relativement aux sables bitumineux de l'Alberta.

2003
Constance Backhouse

Une professeure de droit récompensée pour son travail sur la discrimination sexuelle et raciale

Constance Backhouse : Sciences sociales

Cette juriste et historienne a consacré sa carrière à jouer un rôle de consultante, de médiatrice et d'arbitre relativement à des cas de violence et de sévices sexuels subis par des femmes et des enfants.

2008
Victoria Kaspi

Une astrophysicienne reconnue pour ses découvertes sur les étoiles à neutrons

Victoria Kaspi : Sciences naturelles

Ses recherches sur les étoiles à neutrons nous éclairent sur la nature de la matière dans des circonstances extraordinaires; elle a découvert le deuxième magnétar de notre galaxie – une étoile rare dotée d'un gigantesque champ magnétique.

2015
2017 !

Le programme Killam célèbre ses 50 ans

Depuis sa création il y a 50 ans, le programme a soutenu et récompensé quelque 700 chercheurs-boursiers de premier plan dont les découvertes contribuent à façonner l'avenir du Canada.

2017
Arrow Design

Lauréats des années précédentes

Accédez à la liste des chercheurs remarquables qui ont été récompensés par le programme Killam depuis 1967.

Télécharger la liste des lauréats des années précédentes

Pour en connaître davantage sur les Fiducies Killam, consultez le site web killamlaureates.ca.

Lauréats Killam