Start of Killam Program Microsite

interior-banner

Main Content

Isabelle Daunais

Sciences humaines

Isabelle Daunais

Les travaux d'Isabelle Daunais portent sur les liens qu'entretient le roman moderne avec la mémoire. Les études qu'elle a consacrées aux œuvres romanesques des XIXe et XXe siècles (notamment dans Frontière du roman. Le personnage réaliste et ses fictions, 2002 et dans Les grandes disparitions. Essai sur le mémoire du roman, 2008) permettent de comprendre la façon dont, à travers la conscience de ses personnages, le roman compte parmi les moyens privilégiés grâce auxquels nous conservons le souvenir des mondes disparus et enregistrons le renouvellement, au fil du temps, des valeurs existentielles, morales, sociales qui guident nos actions. Ces travaux s'inscrivent au sein des études majeures qui, au cours des dernières décennies, ont contribué à montrer comment le roman constitue un des grands outils de notre culture pour formuler des hypothèses sur le monde et sur l'existence.

«La vraie aventure relève aussi de l’expérience vécue.» - Isabelle Daunais

Isabelle Daunais est reconnue internationalement pour ses travaux sur le roman français réaliste, et plus particulièrement sur l'œuvre de Flaubert, et dirige à l'Université McGill une équipe de recherche consacrée à l'étude du roman à travers les textes que les romanciers (français et anglais) ont écrits sur la pratique de leur art, du dix-huitième siècle jusqu'à aujourd'hui. Elle a également publié un essai important et remarqué sur la singularité du roman québécois au sein du contexte mondial du roman: Le roman sans aventure (2015). Membre de la Société royale du Canada, elle est titulaire de la chaire de recherche du Canada sur l'esthétique et l'art du roman et a reçu en 2011 le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises (Médaille de vermeil) de l'Académie française.

Parallèlement à ses travaux universitaires, Isabelle Daunais a cofondé à Montréal en 2000 la revue littéraire et culturelle L’Inconvénient, qui s'est imposée comme un lieu original de la vie intellectuelle au pays. Elle y a publié un grand nombre d’essais sur les sujets les plus divers, essais qui ont été publiés en recueil dans la prestigieuse collection «Papiers collés» des éditions du Boréal (Des ponts dans la brume, 2008). Elle collabore par ailleurs régulièrement à la revue parisienne L’Atelier du roman (Flammarion) qui privilégie le point de vue des romanciers et de leurs critiques pour interpréter le monde actuel.

Nouvelles et événements

9 mars 2017 | Événement

Visites universitaires 2017

18 février 2016 | Événement

Visites universitaires 2016