Start of Killam Program Microsite

interior-banner

Main Content

Andrew Gonzalez

De la science aux solutions : la science de la biodiversité pour un changement environnemental mondial

L’incidence croissante des activités humaines sur la biosphère terrestre définit l’ère actuelle. La biodiversité peut-elle être maintenue malgré le rythme des changements planétaires imposés par l’homme? Une sixième extinction massive a-t-elle déjà commencé? Les changements au sein de la biodiversité créent-ils des seuils critiques compromettant la capacité des écosystèmes à soutenir la vie et les ressources dont la société a besoin? Le programme de recherche d’Andrew Gonzalez vise à comprendre les causes et les effets des changements de la biodiversité sur les écosystèmes, ainsi que les stratégies dont nous pourrions avoir besoin pour atténuer leurs incidences.

Le chercheur entend travailler sur le sauvetage évolutif – l’idée selon laquelle dans certaines conditions, l’évolution peut se produire assez rapidement pour empêcher l’extinction et la perte de la biodiversité. Cet effet bénéfique du sauvetage évolutif peut être exploité pour la survie des écosystèmes.

Mais établir les moments où survient le sauvetage évolutif est également important, car il se produit aussi lors de situations directement préjudiciables et coûteuses pour la société humaine.

Par exemple, la résistance des microbes aux antibiotiques, l’apparition de maladies et la résilience de la production agricole sont des cas où le sauvetage évolutif peut avoir de coûteuses conséquences. Gonzalez testera et raffinera notre théorie sur la façon dont les réseaux de nombreuses espèces en interaction peuvent être soutenus et protégés pendant des périodes de mutation rapide de l’environnement en veillant à ce que leurs habitats restent liés les uns aux autres. La connectivité des habitats maintient la biodiversité et augmente, de ce fait, la probabilité d’un sauvetage évolutif bénéfique.

Cette recherche permettra de soutenir la conservation de la biodiversité et les politiques la concernant au Canada. Par exemple, notre recherche sur les réseaux verts répond aux besoins exprimés par le gouvernement et est maintenant appliquée à l’amélioration de la viabilité écologique des zones urbaines. Nous avons mis au point les outils nécessaires à la conception d’un réseau d’espaces verts à Montréal. Ce réseau permettra de rétablir la connectivité entre les écosystèmes, favorisant la biodiversité ainsi que les fonctions et services écosystémiques dont les populations humaines de la région auront besoin dans un avenir lointain.

Nouvelles et événements

9 mars 2017 | Événement

Visites universitaires 2017

18 février 2016 | Événement

Visites universitaires 2016